Le mohair n’est pas aussi fragile que ce que l’on pense… c’est simplement une fibre naturelle avec beaucoup de qualités et une règle d’or à connaître… 
Règle d’or : les fibres naturelles ne supportent pas les chocs de température …..sinon prenez garde au feutrage
Ses qualités : Sa chaleur, sa légèreté, sa finesse, ses couleurs chatoyantes grâce à son coté soyeux naturel, son pouvoir isolant et respirant , et son adaptation à la température chaud en hiver, léger et respirant en été…

– Lavage en machine : Attention uniquement avec des machines qui ont un programme «Laine » qui bercent la laine lors de l’essorage.
Je vous conseille de mettre vos produits mohair dans un filet à linge ou une taie d’oreiller pour les protéger des crans du tambour de la machine. Ajoutez un peu de lessive liquide douce ou un shampoing doux, moins agressifs qu’une lessive en poudre. Faites sécher à plat sur une serviette. Pas de sèche linge
Le lavage en plein hiver à la machine est plus délicat car l’eau arrive de vos tuyauteries qui peuvent contenir une eau très froide …… vous ne maîtrisez pas la température du rinçage et vous augmentez le risque de choc de température…
  – Lavage à la main : Évitez de faire tremper. Lavez dans une eau à température ambiante avec l’équivalent d’une noix de lessive liquide ou shampoing doux en massant délicatement sas faire trop mousser, rincez à même température puis égouttez (attention ne pas le suspendre ou le mettre sur un cintre, il risquerait de se déformer par le poids de l’eau). .,vous pouvez le serrez délicatement das vos mains ou le mettre dans une taie d’oreiller ou un filet à linge et le suspendre quelques minutes puis vous le mettez à secher à plat sur une serviette éponge….. comme faisaient nos aînés .. !